Pour tout renseignement, contactez-nous au 01 71 86 46 64 (cout d'un appel local)



Le test PAPI (Personality and Preference Inventory) conçu par le docteur Max Kostick au début des années 60 a suscité un engouement important dans les métiers du recrutement. En France, il est encore aujourd’hui utilisé par 10% des recruteurs.

L’objet du test PAPI est d'apporter un éclairage sur le comportement au travail d'un candidat. Cela concerne aussi bien son organisation et ses méthodes de travail que sa façon de réagir face au changement ou à l’autorité.

Comment fonctionne ce test ?

Lorsque vous passez le test, vous devez choisir parmi diverses affirmations celle qui vous décrit le mieux.
En général, l’employeur qui fait passer le test remet à la fin les résultats aux candidats.
Ces derniers sont représentés sous forme graphique.

Le test peut revêtir deux formes distinctes :

Le test classique (PAPI-I)

Il est composé de 90 paires d’affirmations. Pour chaque paire, vous devez choisir l’affirmation qui vous convient le mieux. Le lien entre les deux affirmations n’est pas toujours évident au premier coup d’œil. Exemple : "j'ai tendance à me laisser influencer par les autres "/ " j'ai tendance à ne pas respecter l'autorité "

Le test normatif (PAPI-N)

Il fonctionne sur un principe similaire au test classique à la différence près qu’une seule affirmation vous est soumise. Vous devez exprimer votre acceptation de l’affirmation à l’aide d’une échelle de valeur déterminée. Par exemple, à l’affirmation « l’argent ne fait pas le bonheur », L’échelle varie de la réponse « pas du tout d’accord » à « tout à fait d’accord ».

Les résultats du test

Un graphique met en évidence le positionnement du candidat sur sept traits de caractère :

- Le premier permet de connaitre le comportement de l’individu avec la hiérarchie.
- Le second permet de récolter des informations sur le contrôle émotionnel. On peut savoir quels types d’émotions sont les plus importants et de cette façon anticiper la réaction d’un candidat face à une situation donnée.
- Le troisième donne des renseignements sur le dynamisme de la personne testée.
- Le quatrième indique le niveau d’autorité et de charisme de l’individu. On peut savoir s’il conviendrait pour certaines fonctions nécessitant une forte personnalité.
- Le cinquième renseigne sur la capacité d’organisation du travail.
- Le sixième renseigne sur l’orientation et le style de travail du répondant.
- Le septième permet d’apprécier la sociabilité de la personne (élément qui revêt une importance particulière pour les postes à vocation relationnelle).

Il faut savoir que le test PAPI a été conçu de manière à détecter rapidement les tentatives de mensonge. En effet les questions ont été préparées de manière à déceler très facilement les incohérences dans les réponses.

Il faut ajouter que ce test n’est pas terminé une fois que l’on répond à toutes les questions et qu’on a reçu les résultats graphiques. On doit s’entretenir ensuite avec le recruteur qui a fait passer le test et s’expliquer sur les choix aux différentes questions. Il faudra argumenter et expliquer pourquoi on a fait tel choix plutôt que tel autre.
Il faudra surtout étayer les raisons des choix lorsque le doute subsiste dans l’esprit de l’employeur sur la sincérité des réponses. Par exemple, un candidat qui se décrit comme travailleur, pourra être amené à fournir des explications supplémentaires. Le recruteur peut le lui demander pour affiner son interprétation ou vérifier la sincérité des réponses.

Nota:Le site tests-en-ligne.com est en train de travailler à l'élaboration du test PAPI en ligne, à cette heure le test de profilage psychologique RIASEC est disponible en ligne sur notre site; la licence du test Papi peut se commander sur le site Internet du centre de Psychologie appliquée.